votre-sejour CHRU Nancy

Votre séjour

Toutes les équipes du CHRU de Nancy mettent leurs compétences et leur savoir-faire au service des personnes hospitalisées.
Si vous ne trouvez pas dans cette rubrique les informations utiles à votre séjour, l’équipe de téléconseillers de la plateforme d’accueil et d’orientation est à votre écoute au 03 83 85 85 85.

Arrivée

Maintien du lien hôpital-ville

Le médecin traitant est informé de l’hospitalisation du patient, le jour d’arrivée (s’il dispose d’une messagerie sécurisée, sauf opposition de la part indiquée par le patient auprès de l’infirmier du service).
Ce dispositif respecte les règles relatives à la protection des données et à la confidentialité.

Personnes en situation de handicap

Si elle le souhaite, toute personne hospitalisée présentant une situation de handicap peut bénéficier d’un accompagnement adapté.
Pour préparer au mieux l’hospitalisation, les volontaires en service civique qui assurent cette mission sont joignables aux coordonnées suivantes :
- Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- 03 83 15 36 25 - du lundi au vendredi, entre 8h et 16h30

À noter
- Les personnes sourdes et malentendantes peuvent contacter l’équipe de l’Unité régionale d’accueil et de soins pour sourds et malentendants (URASSM)
- Une version en braille de la charte de la personne hospitalisée est disponible sur demande.
- Un fauteuil roulant peut être emprunté au bureau des admissions en échange d’une pièce d’identité.

Permanence d’accès aux soins de santé

Les permanences d’accès aux soins de santé (PASS) du CHRU de Nancy accueillent et prennent en charge, au niveau médical et social, toute personne ayant un problème de santé et dont la couverture sociale est insuffisante voire absente, ou manquant de moyens pour avoir accès aux soins.

Formalités administratives

Admissions programmées
Le dossier administratif est préparé si les informations récentes sont connues. Le secrétariat en informe le patient qui peut se rendre directement dans le service de soins.
Dans le cas contraire, le dossier est à complété au bureau des admissions.

Précisions

  • Acte de confort ou de chirurgie esthétique : devis préalable, règlement à effectuer avant la venue à l’hôpital.
  • Ressortissant de l'Union européenne : montant non pris en charge à payer lors de la sortie.
  • Ressortissant hors Union européenne : devis préalable, intégralité du séjour à payer avant l’admission.

Admissions non programmées / en urgence
Les formalités indispensables sont à faire dès que possible au bureau des admissions.
En cas de dossier administratif incomplet, un courrier indiquant le montant du reste à charge est envoyé au patient après sa sortie.

Documents indispensables

Il est important de vérifier l’exactitude des données recueillies lors de l’admission (orthographe du nom et du prénom, date de naissance, adresse).
Indiquer des coordonnées personnelles (téléphone, adresse mail) permet de faciliter les échanges et les communications.

Documents d’identification

  • Carte d’identité, passeport ou carte de séjour,
  • Carte Vitale ou attestation de droits en cours de validité avec le nom du médecin traitant déclaré,
  • Carte d’affiliation de la mutuelle ou de l’assurance complémentaire santé,
  • Le cas échéant, attestation de complémentaire santé solidarité,
  • Livret de famille pour les enfants ou pour un accouchement,
  • L’imprimé de reconnaissance anticipée si besoin pour un accouchement.

Les autres documents

  • Ressortissant de l’Union européenne : carte européenne d’assurance maladie ou formulaire S2 (pour les séjours programmés),
  • Ressortissant hors Union européenne : carte de séjour ou passeport et la prise en charge préalable de l’organisme d’assurance maladie du pays d’origine,
  • Étranger avec visa touristique : assurance privée - à défaut, une provision sur les frais d’hospitalisation sera demandée,
  • Un moyen de paiement.

Documents médicaux

  • La lettre du médecin traitant ou spécialiste,
  • Les examens complémentaires (biologie, radiographie…),
  • Les ordonnances et traitements en cours.

Et le cas échéant

  • Le carnet de santé de l’enfant,
  • Le dossier de maternité,
  • Le volet n°2 de la feuille d’accident de travail,
  • Le carnet de soins pour les bénéficiaires de l’article L115 (victimes de guerre),
  • La feuille d’accident de travail délivrée par l’employeur,
  • L’attestation d’accident délivrée par l’assurance maladie autorisant la pratique du tiers payant.

Représentant légal de la personne hospitalisée
Pour les mineurs et les majeurs protégés, les représentants légaux doivent signer l’autorisation pour pratiquer des soins et interventions.
Chaque représentant légal doit être muni d’une pièce d’identité et/ou d’une décision justifiant de sa qualité de représentant légal.

Frais d’hospitalisation et paiement

Les frais liés à l‘hospitalisation sont affichés dans la grille tarifaire du CHRU et dans tous les bureaux des admissions.
Certains frais peuvent rester à la charge du patient ; il est donc important avant une hospitalisation, de se renseigner auprès de son assurance maladie et mutuelle / complémentaire santé, sur les modalités de remboursement.

Modalités de paiement
Les restes à charge ou prestations complémentaires peuvent être payés avant, pendant ou après le séjour. Modalités acceptées :

  • En espèces jusqu’à 300 € ;
  • Par chèque jusqu’à 100 € ou chèque de banque ;
  • Par carte bancaire ou par virement.

Un service de paiement en ligne sécurisé, élaboré par la Direction générale des finances publiques, est disponible 24h/24, 7j/7.
Se munir de la facture AVIS DE SOMMES À PAYER, cliquer ici et suivre les indications.
L’attestation de paiement est envoyée par voie postale dans un délai d’environ 3 semaines.
En cas de difficulté ou si l’attestation n’a pas été reçue au-delà du délai, contacter les services du Trésor public à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Frais médicaux
Le forfait hospitalier est la participation financière du patient aux frais d'hébergement et d'entretien liés au séjour. Il est dû pour chaque journée, y compris le jour de sortie. Son montant est établi par le ministère de la Santé et n’est pas remboursé par l’assurance maladie (se renseigner auprès de sa mutuelle).
Les frais de séjour sont liés aux examens, interventions, traitements et actes réalisés pendant l’hospitalisation. Ces frais sont pris en charge à 80 % par l’assurance maladie. Les 20 % restants (ticket modérateur) sont à régler par le patient à sa sortie (sauf exonération ou prise en charge par la mutuelle).

Suppléments de confort personnel
Ces éventuels suppléments (chambre individuelle, offre multimédia, lit/repas pour un accompagnant) sont à la charge du patient. Se renseigner auprès de sa mutuelle pour une éventuelle participation.

Activité libérale
Certains médecins assurent des prises en charge dans le cadre de leur activité libérale (privée) au sein de l’établissement, de manière réglementée.
Le médecin doit informer le patient du coût des actes et des éventuels dépassements d’honoraires à sa charge. Le patient doit formuler son accord par écrit.
Activité libérale ou non, la qualité de l’accueil et les délais de prise en charge sont assurés de façon équivalente.

Bureaux des admissions - coordonnées

Hôpitaux de Brabois - Bâtiment principal
Du lundi au vendredi, 7h - 17h30 | Samedi, 8h30 - 16h45 | Dimanche, 9h15 - 17h30
- Accueil : 03 83 15 30 00
- Responsable : 03 83 15 35 04

Hôpitaux de Brabois - Hôpital d’enfants
Du lundi au vendredi, 7h30 - 18h | Samedi, 8h30 - 17h30
- Accueil : 03 83 15 45 09
- Responsable : 03 83 15 48 02

Hôpitaux de Brabois - Bâtiment Louis-Mathieu
Du lundi au vendredi, 7h - 17h30 | Samedi, dimanche et jours fériés, 8h30 - 17h30
- Accueil : 03 83 15 73 60 ou 03 83 15 74 51
- Responsable : 03 83 15 54 80

Hôpitaux de Brabois - Bâtiment Philippe-Canton
Du lundi au vendredi, 7h30 - 17h15 | Samedi, dimanche et jours fériés - fermé
- Accueil : 03 83 15 71 04
- Responsable : 03 83 15 54 80

Hôpital Central
Du lundi au Vendredi, de 7h30 - 17h30| Samedi, 8h - 16h15 | Dimanche et jours fériés, 8h15 - 16h30
- Accueil : 03 83 85 22 20
- Responsable : 03 83 85 12 48

Maternité
Hospitalisation : Du lundi au vendredi, 8h - 17h15 | Samedi, 8h30 - 12h30 et 13h15 - 16h | Dimanche et jours fériés, 8h30 - 12h30 et 13h15 - 16h
Plateau des consultations : Du lundi au jeudi, 7h45 - 17h30 | Vendredi, 7h45 - 17h | Samedi, dimanche et jours fériés - fermé
- Accueil : 03 83 34 45 10
- Responsable : 03 83 34 43 54

Centre chirurgical Émile Gallé
Du lundi au vendredi, 7h - 18h | Samedi, dimanche et jours fériés - fermé
- Accueil : 03 83 85 78 80
- Responsable : 03 83 34 43 54

Odontologie rue Heydenreich
Soins pour les 16 ans et plus ; les enfants sont accueillis sur le site de Brabois
Du lundi au vendredi, 8h15 - 17h30|Samedi, dimanche et jours fériés - fermé
Ouverture des portes : 8h30 - 12h et 13h30 - 17h
- Accueil : 03 83 85 29 60
- Responsable : 03 83 85 12 27

Hôpital Saint-Julien
03 83 85 17 25
Samedi, dimanche et jours fériés - fermé
Soins de suite et réadaptation, soins palliatifs: du lundi au vendredi, 8h15 - 11h45 et 12h30 - 16h30
Unité de soins de longue durée : du lundi au vendredi, 8h – 16h15

Centre Saint-Stanislas
Unité de soins de longue durée
Permanence les mercredi et vendredi, 13h30 - 16h30
Accueil : 03 83 85 19 27

Service social - coordonnées

Hôpitaux de Brabois - Bâtiment principal
03 83 15 42 32 - du lundi au vendredi, 8h30 - 17h

Hôpitaux de Brabois - Hôpital d’enfants
03 83 15 48 13 - du lundi au vendredi, 8h30 - 17h

Hôpitaux de Brabois - Bâtiment Louis-Mathieu
03 83 15 53 95 - du lundi au vendredi, 8h30 - 17h

Hôpitaux de Brabois - Bâtiment Philippe-Canton
03 83 15 70 32 - du lundi au vendredi, 8h30 - 17h

Hôpital Central - Hôpital Saint-Julien - Centre Saint-Stanislas
03 83 85 22 39 - du lundi au vendredi, 8h30 - 17h

Maternité
03 83 34 43 64 - du lundi au vendredi, 8h30 - 17h

Centre chirurgical Émile-Gallé
03 83 85 75 34 - les matins uniquement

Affaires personnelles

Bagage pour l’hôpital
Ne pas oublier d'apporter son linge et nécessaire de toilette (serviettes, brosse à dents, dentifrice, savon, rasoir…), vêtements de rechange de jour et de nuit pour toute la durée du séjour et les éventuelles prothèses (cannes, appareil auditif, etc.).
Pour un séjour en maternité, le trousseau de naissance est consultable ici.

Prothèses
Prothèses dentaires ou auditives, lunettes, lentilles de contact : ces biens personnels restent sous la responsabilité du patient durant son séjour à l’hôpital. Penser à :

  • Apporter les produits pour l'entretien et la boite de rangement,
  • Les étiqueter à son nom dans la mesure du possible,
  • Informer l’équipe qui en fera l’inventaire dès l’arrivée dans le service 
  • Les confier à l’équipe, pour plus de sûreté, à chaque départ de la chambre pour un soin, une opération ou un examen.

Objets de valeur
Il est recommandé de venir avec les objets strictement utiles durant le séjour. Les effets personnels conservés par le patient restent sous son entière responsabilité.
Le dépôt sécurisé de certains biens (argent, carte bancaire, portefeuille…), est possible au bureau des admissions, sur présentation de sa carte nationale d’identité. Un reçu avec inventaire est remis.
Ces objets peuvent être récupérés du lundi au vendredi entre 8h et 16h, uniquement sur présentation d’une pièce d’identité et de la fiche inventaire (et d’une procuration en cas de retrait effectué par un proche). Penser à en demander la restitution au personnel infirmier la veille de la sortie, ou avant en cas de sortie le week-end ou jour férié.
Au-delà de 15 jours, les objets de valeur non retirés sont déposés à la trésorerie principale, située au 50, rue des Ponts à Nancy. Horaires d’ouvertures : du mardi au vendredi, 8h30 - 12h et 13h30 - 16h.
Contact : 03 83 17 70 10.

Séjour à l’hôtel plutôt qu’à l’hôpital

Il est possible, sous certaines conditions et sur décision médicale, de séjourner dans un hôtel à proximité de l’hôpital.
Ce mode d’hébergement non médicalisé, temporaire pour une ou plusieurs nuits, représente une alternative à l’hospitalisation.
En parler à son praticien au moment de la consultation.


Séjour

Informations générales

Discrétion sur votre présence
Dès l’arrivée, si le patient souhaite que sa présence ne soit pas connue et ne pas être joignable par téléphone, il doit le signaler au bureau des admissions et au personnel du service de soins. Cette information est enregistrée et transmise au personnel d’accueil téléphonique de l’hôpital.

Le bon soin au bon patient
Un bracelet d’identité est attribué à chaque patient.
Avant tout acte de soin, le professionnel demande à la personne de décliner son identité (nom, prénom, date de naissance).

Médicaments pris à domicile
En cas de traitement médicamenteux suivi à domicile, venir avec les ordonnances en cours et les médicaments habituels.
À l’arrivée dans le service d’hospitalisation, l’infirmier étiquette les médicaments, les range dans l’armoire à pharmacie du service et les restitue au moment de la sortie.

Règles de sécurité

  • Toute agression physique ou verbale envers le personnel hospitalier ou autre personne, est passible de poursuites judiciaires.
  • Seul le personnel qualifié de l'hôpital peut assurer le bon fonctionnement du matériel médical.
  • En cas d’anomalie décelée, d’odeur, de fumée, de comportement ou de colis suspects, en informer immédiatement le personnel.
  • Il est interdit de fumer, de vapoter ou de consommer des boissons alcoolisées dans l’enceinte de l’établissement.

Respect de la vie privée
À l’hôpital, photographier ou filmer une personne (professionnel, patient, proche, visiteur) sans son autorisation écrite, est interdit sous peine de poursuites judiciaires.

L’autorisation concerne :

  • la prise d’images (photo, vidéo) et l’enregistrement de la voix,
  • le partage de ces images avec un tiers,
  • leur diffusion ou publication.

Vous faites un selfie ?
Vérifiez autour de vous et en arrière-plan qu’aucun élément ne permet d’identifier facilement une personne : visage, tatouage, badge, dossier… Dans le doute, recadrez, floutez, masquez ou bien laissez tomber !

Équipe hospitalière

Les professionnels de l’hôpital sont identifiés grâce à leurs badges nominatifs.
Personnel, étudiants et prestataires de services sont tenus au secret professionnel. Ils garantissent le respect de l’intimité des patients et la confidentialité de leurs données personnelles.

Les médecins assurent la prise en charge du patient, l’informent sur son état de santé, prescrivent les traitements et examens. La famille peut être reçue par un médecin sur rendez-vous.

Les sages-femmes font partie de l’équipe médicale en gynécologie - obstétrique. Elles assurent le suivi prénatal, la grossesse et le suivi postnatal de la maman et du bébé. Les maïeuticiens sont des hommes qui exercent le métier de sage-femme.

Le cadre de santé organise et coordonne les activités de soins du service, et se tient à la disposition du patient et de ses proches pour toute information sur le séjour.

Les infirmier(e)s évaluent l’état de santé du patient, surveillent son évolution, analysent les situations de soins et les dispensent, et coordonnent les soins pendant l’hospitalisation et lors de la sortie.

Les aides-soignant(e)s, en collaboration avec les infirmiers, contribuent au bien-être des patients, en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne et le maintien de leur autonomie.

Les personnels de rééducation réalisent des actes de soins afin de favoriser le maintien ou l'amélioration de la santé physique, psychique et la gestion du handicap.

Le personnel de radiologie réalise les actes relevant de l’imagerie médicale qui contribuent à la prévention, au dépistage, au diagnostic et au traitement.

Les psychologues proposent, dans certains services, leur écoute et leur soutien, dans l'accompagnement de suivi.

Les diététicien(ne)s, dans certains services, conseillent le patient dans le domaine de la nutrition et participent à la prévention et l’éducation nutritionnelle du patient.

Les assistant(e)s du service social vous aident et conseillent dans vos démarches sociales, administratives et personnelles pendant votre hospitalisation ou en vue de celle-ci. Ils (elles) vous aideront pour votre couverture sociale, les mesures de protection pour vos proches vulnérables, le financement de l’aide à domicile avec vos caisses de retraite et mutuelles, ainsi que pour votre sortie.

Les éducateur(trice)s de jeunes enfants accompagnent au quotidien, avec bienveillance, l’enfant, l’adolescent et sa famille dans le projet de soins par le biais d’activités ludiques, éducatives et culturelles, et interviennent dans les domaines de la prévention et de l’information.

Les interprètes interviennent auprès de tout patient non francophone ainsi que de son entourage afin de favoriser la communication et la compréhension des soins.

Les brancardiers(e)s transportent et accompagnent les patients dans leurs différents déplacements à l’hôpital.

Les agents de bio-nettoyage (agents des services hospitaliers qualifiés) assurent l’entretien des locaux et participent à l’activité hôtelière.

Les secrétaires médicaux accueillent, renseignent le patient et gèrent certaines informations relatives à son dossier.

D’autres professionnels contribuent au bon déroulement du séjour : les pharmaciens et préparateurs en pharmacie, les techniciens de laboratoire de biologie, les personnels administratifs, techniques et logistiques.

Les étudiants
L'une des missions d’un centre hospitalier régional universitaire est de participer à la formation des futurs professionnels de santé. Des étudiants peuvent participer à la prise en charge du patient avec son accord.

Alimentation et nutrition

Le repas, un moment privilégié
Les repas sont généralement servis vers 7h, 12h et 18h, et peuvent être modifiés dans des cas particuliers.
Servis en chambre, ils sont préparés au CHRU dans le respect des besoins nutritionnels et/ou régime alimentaire du patient, sous le contrôle des diététiciens.
En cas d’incapacité à consommer certains aliments, quelle qu’en soit la raison, le signaler dès l’arrivée dans le service de soins.
Le service restauration du CHRU de Nancy est engagé dans une démarche qualité (sécurité des aliments, développement durable, produits locaux).
Le comité de liaison alimentation nutrition du CHRU regroupe un ensemble d’experts en alimentation, restauration et nutrition. Il conseille et agit pour l’amélioration de la prise en charge nutritionnelle des patients.

Les aliments extérieurs
Au CHRU de Nancy, l’apport d’aliments extérieurs peut être autorisé au cas par cas.
Avant toute consommation d’aliments autres que ceux fournis par la restauration hospitalière, le patient doit en informer l’équipe soignante, afin de s’assurer de la compatibilité du régime prescrit avec l’alimentation souhaitée.
Le CHRU de Nancy ne peut pas être tenu responsable d’un problème survenu à la suite de consommation d’aliments extérieurs.

Prestations hôtelières

Prestations télévision, internet et téléphonie
Tarifs, détails et modalités de souscription : hôpital Central - hôpitaux de Brabois
Informations également disponibles à l'accueil de l’hôpital, dans les chambres ou en joignant le prestataire au 31080 (via le téléphone de la chambre).

Restauration à emporter, presse
Des distributeurs de boissons et sandwiches, cafétérias et boutiques presse sont accessibles dans les différents halls des bâtiments de l’hôpital.

Courrier
Envoyer du courrier depuis l’hôpital, c’est possible en le confiant timbré à un membre du personnel.

Visite et hébergement des proches

Les visites peuvent être bénéfiques pour le patient qui est également en droit de les refuser (en informer l’équipe dès l’arrivée dans le service).

Tout visiteur doit respecter les règles suivantes :

  • La matinée est consacrée aux soins, les visites sont à programmer l’après-midi ;
  • Respecter les consignes affichées et la tranquillité de chacun ;
  • Respecter les préconisations particulières de l’établissement en période d'épidémie notamment (visites limitées, protections individuelles spécifiques…) ;
  • Porter un masque dès l'entrée de l'établissement pour lutter contre la transmission des virus respiratoires ;
  • Reporter sa venue en cas de symptômes ORL (toux, mal de gorge, nez qui coule…) ;
  • Se frictionner les mains régulièrement à l'aide d'une solution hydroalcoolique, dès votre entrée à l'hôpital, puis lors de tout déplacement. Les mains sont porteuses de micro-organismes susceptibles d'être transmis ;
  • Fleurs et animaux ne sont pas admis au sein de l'établissement (sauf exception). Ils sont porteurs de micro-organismes peuvant provoquer des infections sévères ;
  • Il est interdit de fumer, de vapoter ou de consommer des boissons alcoolisées dans l'établissement ;
  • Toute agression physique ou verbale envers le personnel hospitalier ou autre personne est passible de poursuites judiciaires.

Hébergement d’un proche
Le proche d’une personne hospitalisée peut bénéficier d’un lit accompagnant (sous réserve de disponibilité) et de repas à commander auprès du service de soins (suppléments à la charge du patient).

Des modalités d’hébergement spécifiques ou à proximité sont proposées :

  • Les chambres parent/enfant (un seul des parents peut y accéder),
  • L’hôtel des parents (se renseigner auprès du consultant ou de l'infirmier),
  • L’hôtel parental (pour les parents de nouveau-nés hospitalisés en service de néonatalogie),
  • La Maison des parents - www.aremig.org,
  • La Maison d’accueil Saint-Charles - http://hebergement-nancy.fr.

Associations de soutien

Des associations de soutien et des visiteurs bénévoles peuvent accompagner le patient ou lui rendre visite selon ses besoins.
La liste des associations ayant un partenariat avec le CHRU de Nancy est disponible auprès de la maison des usagers et en ligne sur cette page, dans la rubrique Engagements du CHRU > Partenariat expérience patient.
Il est également possible de demander à l'équipe soignante l'intervention d'un psychologue ou d’un assistant social.

Scolarité

Durant leur hospitalisation, les enfants et adolescents ont besoin de poursuivre leur scolarité, avec leur accord, celui des parents et de l’équipe médicale.
La scolarité primaire est assurée par des enseignants spécialisés détachés de l’Éducation nationale. Pour le secondaire, cette équipe détachée est renforcée par les enseignants du dispositif collège lycée hôpital / Aiscobam.
En 2022, le CHRU de Nancy a rejoint le programme national TED-I mené par le ministère de l’éducation nationale, visant à déployer des systèmes de téléprésence robotisés auprès des jeunes scolaires empêchés par des maladies graves et de longue durée. L’équipement leur permet d’assister en temps réel à distance aux cours et d’interagir avec leurs enseignants et camarades de classe. Il s’agit d’améliorer l’accompagnement pédagogique et la socialisation des élèves.

Médiathèque

La Médiathèque des hôpitaux de Nancy permet aux patients d’emprunter gratuitement des livres, revues, postes de radio, DVD (hôpital d’enfants).
Les bénévoles organisent également des séances de lecture auprès des enfants et patients âgés.
Contact : 03 83 85 15 93 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.www.sedistrairealhopital.fr

Présence des cultes

Demander l’accompagnement d'un représentant du culte de son choix est possible.
S’adresser à l’équipe de soins ou aux contacts ci-dessous.

Culte catholique
Responsable : 07 86 87 53 75
Prêtre : 07 86 10 90 86
- Hôpitaux de Brabois : 03 83 15 42 33
- Hôpital Central et hôpital Saint-Julien : 06 74 53 54 46
- Centre Saint-Stanislas : 06 15 88 88 94
- Maternité : 06 24 24 90 93
- Centre chirurgical Émile-Gallé : 06 81 55 70 36

Culte israélite
06 07 36 94 83 ou 03 83 51 21 47

Culte musulman
Hôpitaux de Brabois : 03 83 15 78 32
Hôpitaux urbains : 03 83 85 93 60

Culte orthodoxe
06 71 89 58 78

Culte protestant
07 81 60 81 39

Deuil d'un proche

Démarches

- L’accompagnement dans les formalités administratives : livret d’information.
- L’accompagnement d’un représentant du culte de son choix : coordonnées.

Perdre un enfant
Les équipes du CHRU apportent informations, conseils et soutien pour aider les parents à traverser cette douloureuse expérience.
Des informations à retrouver dans le livret dédié : version hôpital d’enfants - version maternité - information sur la mort inattendue du nourrisson

Demande d’autopsie
Il est possible qu’un médecin informe les proches du défunt du souhait de pratiquer une autopsie médicale. Il s’agit d’un acte médical important pour aider à comprendre la maladie dont souffrait le défunt et à confirmer les causes du décès. Elle apporte des informations essentielles pour faire progresser les connaissances médicales et les traitements.
Une autopsie médicale se déroule d’une manière comparable à une intervention chirurgicale et respecte la dignité du défunt. Des résultats provisoires sont remis au médecin demandeur du CHRU et au médecin traitant dans les semaines qui suivent.
Une autopsie n’entraîne aucun coût pour les proches.
Les proches ont le droit de signaler si le défunt était opposé à une autopsie.
À titre exceptionnel, les autorités judiciaires peuvent requérir une autopsie médico-légale ; il est impossible de s’y opposer. Le corps est alors transféré à l’institut médico-légal du CHRU situé sur le site des hôpitaux de Brabois. Cette information est à donner à l’entreprise de pompes funèbres afin qu’elle prenne contact avec l’institut.



Droits et informations

Droit d'être informé

Les professionnels de santé donnent toutes les informations nécessaires au patient lui permettant de faire ses choix en pleine conscience.
Ils lui précisent ses droits dont le renoncement aux soins ou leur interruption, ainsi que les conséquences possibles de ses décisions (que les professionnels devront obligatoirement respecter).
Ces décisions seront à confirmer plusieurs fois si l’équipe soignante estime que la santé du patient, voire sa vie, est en danger.

Personne de confiance / Personne à prévenir

Il est important de différencier personne de confiance et personne à prévenir, bien qu’elles puissent être la même personne.
La personne à prévenir est contactée par l’hôpital en cas d'évènement organisationnel ou administratif (transfert, sortie...). Elle n'a pas accès aux données médicales du patient et ne peut pas participer aux prises de décisions le concernant.
La personne de confiance accompagne le patient dans ses démarches et consultations.
Si votre santé ne vous permet plus de donner votre avis ou vos choix, l'équipe soignante consulte en priorité votre personne de confiance.
Elle peut être un parent, un ami, un médecin ou toute autre personne de votre choix.
Elle peut être désignée à tout moment, par écrit ; cette désignation peut être annulée ou modifiée à tout moment.
Formulaire pour désigner sa personne de confiance (à remettre à l’équipe soignante signé par vous-même et la personne désignée). L’information sera conservée dans votre dossier.

Directives anticipées

Toute personne majeure peut rédiger ses directives anticipées, pour le cas où elle serait hors d’état d’exprimer sa volonté, ou en fin de vie. Ce sujet est toujours difficile à aborder, mais néanmoins important.
C’est un accord passé entre la personne et l’équipe médicale qui tiendra compte des volontés exprimées et qui respectera ses choix. Il s’agit de décider en pleine conscience de la poursuite ou de la limitation, voire de l’arrêt des soins thérapeutiques prodigués.

Les directives anticipées :

  • Sont datées et signées,
  • Ont une durée illimitée,
  • Sont modifiables et révocables à tout moment,
  • Peuvent être écrites sur papier libre, via ce formulaire ou à partir du modèle disponible sur https://solidarites-sante.gouv.fr/,
  • Sont à transmettre au médecin qui assure la prise en charge et qui les joint au dossier médical. À défaut, indiquer le contact de la personne qui détient les directives rédigées.

En cas d’incapacité à rédiger soi-même les directives, la personne de confiance, un proche, le médecin traitant peut les écrire devant la personne et deux témoins qui cosigneront le document.
Des associations d’aide peuvent également aider la personne à mener ses réflexions.

Don d’organes et de tissus

Le CHRU de Nancy est engagé dans un programme de prélèvements d’organes et de tissus, coordonné par l’unité de prélèvement d’organes et de tissus (UPOT), en collaboration avec les services de soins.
Les lois de bioéthique prévoient que tout résident français est présumé consentant au prélèvement d’organes et de tissus à des fins de greffe, s’il n’a pas manifesté d’opposition de son vivant.
En cas de décès d’une personne hospitalisée, l’équipe de l’UPOT contacte les proches pour connaître sa position sur le sujet. Que l’on soit d’accord ou non pour faire don de ses organes, il est donc important d’en parler avec son entourage qui pourra alors en témoigner sereinement, si la situation le nécessite.
Pour plus d’informations :
- Consulter le site de l’Agence de la biomédecine https://www.dondorganes.fr/
- Contacter l’UPOT du CHRU de Nancy : 03 83 15 38 95

Données de santé

À chaque consultation ou hospitalisation, les données personnelles de santé sont confiées au CHRU de Nancy. Elles sont indispensables pour organiser le parcours de soins, créer et maintenir le dossier médical, gérer la prise en charge administrative et logistique, et garantir la qualité et la sécurité des soins. Elles peuvent être également utilisées à des fins de recherche.

Les professionnels qui y ont accès sont tenus au secret professionnel, et au respect de la vie privée du patient. Les informations médicales sont utilisées par les membres de l’équipe de soins de l’établissement dans le cadre d’une collaboration formalisée entre acteurs de santé, ou partagées avec d’autres professionnels avec l’accord du patient.

Par ailleurs, des données administratives et médicales alimentent des systèmes d'information nationaux dans le cadre de la réglementation.

Pour exercer ses droits accordés par la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés modifiée, s’adresser à la délégué à la protection des données du CHRU de Nancy, de préférence par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par courrier à l’adresse de la direction générale.
Pour exercer ses droits sur les données de remboursement, s’adresser au directeur de sa caisse d’assurance maladie.
En savoir + 

L’entrepôt de données de santé
L’entrepôt est un dispositif, rassemblant les données produites au cours ou à l’issue du soin en vue de leur utilisation, notamment dans le cadre de la recherche scientifique et de la veille sanitaire.
Sa mise en œuvre est assurée sous la responsabilité d’un médecin. Les données sont conservées dans l’entrepôt conformément à la durée de conservation du dossier médical fixée par la loi.
Il fait l’objet d’une autorisation de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

L’utilisation des données de santé pour la recherche
Dans le cadre de ses missions d’intérêt public, le CHRU de Nancy est à l’initiative de nombreux projets de recherche et peut être amené à collaborer avec d’autres établissements de santé et partenaires.
Cette recherche peut être conduite en utilisant les données disponibles dans le dossier médical d’un patient et/ou ses échantillons biologiques issus du soin.
Ces données et échantillons utilisés à des fins de recherche sont alors pseudonymisées, c’est-à-dire codées (sans mention de votre identité).
Pour s’opposer à leur réutilisation, adresser un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Tout patient peut également être sollicité pour participer à une recherche. L’équipe (médecin, infirmier) explique alors le but et le déroulement de l’étude et remet un document d’information.
Le consentement du patient volontaire (ou s’il n’est pas en mesure de consentir, celui de sa personne de confiance ou d’un membre de la famille) est recherché en cas d’intervention non justifiée par la prise en charge médicale habituelle.
Aucun acte spécifique à la recherche n’est réalisé sans consentement.
La non-opposition est recherchée en cas de recherche dénuée de risque (réponse à des questionnaires, prélèvement d’un tube de sang supplémentaire sur une ponction réalisée dans le cadre de la prise en charge habituelle…).
Le patient est libre d’accepter ou de refuser, et d’interrompre sa participation à la recherche à tout moment, sans avoir à se justifier.
En cas de recherche génétique sur les échantillons (ADN, ARN…), un consentement écrit est nécessaire.

Respect des droits

Les représentants des usagers
Issus d’associations agréées en santé, les représentants des usagers (RU) reçoivent leur mandat du ministère ou de l’agence régionale de santé et exercent leur mission bénévolement après avoir suivi des formations.
Soumis au secret professionnel, ils sont à l’écoute des usagers et portent leur parole dans la commission des usagers et les autres instances de l’hôpital.
Les RU informent les patients, les familles, les aidants sur leurs droits et recours, et les orientent. Ils peuvent aussi les accompagner dans une réclamation ou lors d’une rencontre avec un médiateur.
Leur mission est ainsi de garantir le respect et la promotion des droits des usagers, de contribuer à l’amélioration qualitative du système de santé et du quotidien des patients.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 03 83 85 23 97

Représentant des usagers à la CDU
CHRU de Nancy - Hôpital Central
Direction de la qualité, de la gestion des risques et de l’expérience patient
29, avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny
54035 Nancy Cedex

La commission des usagers (CDU)
Sa principale mission est de veiller au respect des droits des usagers et de faciliter leurs démarches. Elle examine au moins une fois par mois et chaque fois que nécessaire, les réclamations et plaintes adressées à l’hôpital.
Elle informe sur les voies de conciliation et de recours et peut rencontrer l’auteur de la réclamation ou plainte.
La CDU est consultée et formule des avis et propositions sur la politique d’accueil et de prise en charge des personnes malades et de leurs proches.
L’usager a toute latitude pour adresser au directeur de l'établissement ou au représentant des usagers une lettre de satisfaction, une plainte ou une réclamation qui sera examinée en commission des usagers.
Composition de la commission des usagers

Faire part de son expérience

Votre avis nous intéresse
Pour faire part de son vécu, de sa satisfaction ou de difficultés rencontrées, et aider ainsi l’hôpital à répondre au mieux aux besoins et attentes :

  • envoyer un message à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.,
  • ou utiliser ce formulaire à envoyer par courrier

Après leur retour à domicile, les patients volontaires sont également invités à répondre à une enquête nationale de satisfaction (e-Satis), par voie électronique.

Réclamations et plaintes
Elles peuvent être adressées :

  • en écrivant au directeur général du CHRU de Nancy (CHRU de Nancy, Direction générale - Hôpital Central - 29, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny, 54035 NANCY CEDEX),
  • par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Toute réclamation fait l’objet d’une enquête auprès du service concerné, et d'un examen par la commission des usagers. Dans tous les cas, une réponse est envoyée. Le processus de traitement des réclamations s’inscrit dans la démarche qualité du CHRU.

Les médiateurs
En cas de plainte ou de réclamation, le patient peut demander à rencontre les médiateurs de l’hôpital – un médecin si la problématique relève du domaine médical, un professionnel non médical si elle relève d’un autre domaine.
À sa demande, le patient peut être accompagné dans la démarche par un représentant des usagers.
Pour contacter les médiateurs : 03 83 85 21 36

Demander une indemnisation, faire part d’un préjudice
Si vous estimez avoir subi un préjudice, voici les voies recours à disposition :

  • Demande d’indemnisation amiable écrite adressée à CHRU de Nancy, Direction générale - Hôpital Central - 29, av. du Maréchal de Lattre de Tassigny, 54035 NANCY CEDEX
  • Demande d’indemnisation déposée devant la Commission de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux : CCI 1-3 rue de Turique, BP 40340, 54006 NANCY CEDEX / Tél. 03 83 57 46 00 / www.oniam.fr
  • Requête auprès du Tribunal administratif de Nancy : 5 place de la Carrière, CO 20038, 54036 NANCY CEDEX / Tél. : 03 83 17 43 43

Si vous estimez que la responsabilité de l’hôpital est engagée dans la perte ou la dégradation de vos effets personnels (prothèses dentaires ou auditives, lunettes…), vous pouvez adresser un courrier à la direction générale du CHRU.


Engagements du CHRU

Prévention du risque infectieux

La prévention du risque infectieux est la préoccupation majeure de la démarche d’amélioration continue de la qualité du CHRU. Le département territorial d’hygiène et de prévention du risque infectieux coordonne les actions de prévention et de surveillance, notamment :
L’élaboration de recommandations de bonnes pratiques et évaluation de leur respect (port des tenues professionnelles, entretien des locaux) ;

  • La surveillance de la fréquence des infections associées aux soins, accompagnée par une analyse de leurs causes ;
  • L’accompagnement des professionnels de santé lors d’épidémies ou d’épisodes infectieux inhabituels.

Développement durable

Le CHRU de Nancy est impliqué dans une démarche de développement durable :
  • Remplacement du parc automobile par des véhicules à énergie verte et adaptés aux types de déplacements ;
  • Développement des achats locaux et qualité des produits alimentaires ;
  • Réduction du gaspillage alimentaire ;
  • Restauration responsable ;
  • Signataire de la charte relation fournisseur responsable ;
  • Filières de valorisation des déchets ;
  • Méthodes raisonnées de traitement des espaces verts ;
  • Diminution des émissions de gaz à effet de serre grâce au recours à une chaufferie biomasse.

Focus : Une restauration de qualité et responsable
L’équipe restauration du CHRU de Nancy certifiée ISO 22000 depuis 2014, développe une politique d’achat responsable tournée vers le circuit court (du producteur au consommateur) et les produits locaux. L’obtention du label Mon Restau Responsable en 2018 permet de structurer la démarche RSE du service autour d’actions visant à diminuer l’impact environnemental des activités.

  • L’ensemble des viandes, œufs et ovo produits ont une origine 100 % France garantie, tout comme les produits festifs (chocolats, pain d’épices… 100 % Lorraine), la farine des pains et viennoiseries (90 % Lorraine) et à 80 % France (dont 15 % Lorraine) pour les fruits et légumes frais crus.
  • Le service restauration échange avec des producteurs locaux en lien avec le Conseil départemental et les acteurs agricoles locaux, pour identifier les solutions d’approvisionnements en produits lorrains issus de l’agriculture conventionnelle et biologique.
  • Un coefficient « Empreinte carbone » a été mis en place pour le choix des fournisseurs.
  • Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, une convention de partenariat a été nouée avec la Banque alimentaire de Nancy. Du lundi au vendredi, un bénévole de l’association peut collecter au niveau de la cuisine centrale, dans le respect de la chaîne du froid, les matières premières non utilisées pour la préparation des repas.
  • De nombreuses actions sont mises en place pour limiter les déchets (utilisation de barquettes cellulose compostables, livraison en cagettes plastiques réutilisables…) et pour les valoriser en bio-déchets par leur transformation en compost.

Prise en charge de la douleur

La douleur : la prévenir et la traiter
Les équipes soignantes disposent d’un éventail de traitements pour atténuer les douleurs aiguës, chroniques ou provoquées par des actes de soins ou des gestes techniques.
Chaque service dispose d’échelles d’évaluation de la douleur permettant au patient d’indiquer son ressenti de l’intensité de la douleur. Il existe également des échelles d’évaluation pour les patients non communicants (enfants, personnes dépendantes ou empêchées…).
Différents traitements doivent être proposés en fonction du niveau de douleur et de l’attente de soulagement.
Pour les douleurs intenses, certains produits - parfois injectés par une pompe sécurisée, permettent au patient de gérer son traitement de manière autonome.
Des thérapeutiques non médicamenteuses existent au sein de l’établissement et peuvent dans certains cas être proposées (hypno-analgésie, techniques de mobilisation, moyens physiques tels que le glaçage…).
Si la douleur perdure, le patient ou son accompagnant est invité à en informer l’équipe de soins.

Les soins palliatifs
L’équipe mobile de soins palliatifs pour les adultes et l’équipe ressource régionale de soins palliatifs pédiatriques « La Marelle » sont des équipes pluriprofessionnelles qui se déplacent auprès de la personne malade, de ses proches et des soignants.
Les équipes peuvent intervenir sur demande des professionnels, du patient ou d’un proche. Elles ont un rôle de conseil et de soutien auprès des soignants.
L’unité de soins palliatifs est un service d’hospitalisation où la priorité est le soulagement des symptômes et de la douleur, en cohérence avec le projet de vie du patient. Celui-ci s’écrit en collaboration avec tous les acteurs du parcours de soins et le patient accompagné de son entourage.
Ces équipes ont aussi une mission de formation, de diffusion de la culture palliative et de promotion de la recherche en médecine palliative.

Qualité des soins et évaluation du CHRU

Le CHRU de Nancy organise et exerce ses activités en poursuivant une démarche d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.
Les professionnels évaluent régulièrement leurs pratiques professionnelles et les comparent à ce qui est préconisé par les recommandations officielles, pour les améliorer sans cesse.
Des indicateurs nationaux évaluent le niveau de qualité et de sécurité des soins, et permettent au CHRU de contrôler son propre niveau de qualité et sécurité.

Résultats consultables aussi dans les halls d’accueil du CHRU :

L’établissement est certifié tous les 4 ans par la Haute Autorité de santé. Cette évaluation s’appuie sur le rapport des experts mandatés qui mesurent l’engagement de l’établissement dans sa dynamique d’amélioration continue des soins. Ils prennent également en compte le point de vue et l’expérience des patients et des représentants des usagers. En savoir + sur la certification 2022.
En fonction des résultats obtenus, les professionnels mettent en œuvre des actions d’amélioration et s’assurent qu’elles sont efficaces.

Partenariat expérience patient

Le projet des usagers 2018 - 2022
Co-construit avec des professionnels de santé et des représentants associatifs, ce document novateur place au cœur des préoccupations de l’établissement l’accueil du patient, la qualité et la sécurité de sa prise en charge, le respect de ses droits, et ses relations avec les soignants.
Télécharger le document

Retour sur le forum citoyen Ma Santé 2022, un engagement collectif  : synthèse des échanges - reportage vidéo

La maison des usagers
La maison des usagers (MDU) est un lieu neutre, rassurant et convivial où les patients et leur entourage peuvent s’exprimer librement en toute confidentialité, et obtenir du soutien et des informations.
Cet espace est fondé sur la qualité de l’écoute et du conseil, et sur la complémentarité et la coopération des associations. La MDU a aussi vocation à faciliter les relations entre les différents acteurs du CHRU (associations, représentants des usagers, usagers, professionnels de santé…).
Ce n’est ni un lieu de soins, ni un lieu où se règlent les conflits.
Permanences assurées à l’hôpital Central (cour d’honneur, porte CH 11) et sur les hôpitaux de Brabois (bâtiment principal, hall d’entrée).
> Contact : 03 83 85 93 48 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
> Charte de la maison des usagers
> Plaquette d'information
Annuaire des associations de patients partenaires

L’éducation thérapeutique du patient
L’éducation thérapeutique du patient (ETP) vise à aider les personnes porteuses d’une maladie chronique et leur entourage à vivre au mieux, avec leur maladie et leur traitement. Il s’agit d’une nouvelle façon de penser les soins en devant acteur de sa santé.
Les programmes d’ETP du CHRU de Nancy

Le comité d’éthique
Le comité d’éthique du CHRU de Nancy a pour objet d’aider à une réflexion éthique indépendante,
Il peut être sollicité par les patients, leurs proches, les médecins traitants, les professionnels et étudiants de l’établissement.
Le comité propose un avis et en aucun cas une décision.
Contact : 03 83 15 43 03 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Sortie

Une orientation adaptée à l’état de santé

Les sorties d’hospitalisation se font généralement en fin de matinée.
Le jour de sortie et l’orientation sont déterminés avec le patient, ses proches et le médecin.
En cas de sortie contre avis médical, il est demandé au patient de signer un document l’informant des risques encourus.

  • Retour à domicile si le patient est parfaitement autonome, avec si besoin toutes les prescriptions nécessaires ;
  • Transfert vers une unité de soins de suite et réadaptation (SSR) si une convalescence ou une rééducation en établissement spécialisé est nécessaire ;
  • Hospitalisation à domicile (HAD) avec une équipe qui assure une surveillance attentive (médecin, infirmier, kinésithérapeute, assistant de vie...) ;
  • Orientation vers un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) en cas de perte d’autonomie.

Si le retour à domicile implique une aide de vie quotidienne, demander informations et conseils auprès du service social de l’hôpital.

Dossier de sortie

Il comprend :

  • Les documents médicaux nécessaires à la continuité des soins, ordonnances, dates des futurs rendez-vous, etc., pour un bon rétablissement ;
  • Un bulletin de situation, à remettre à l’employeur ou à la mutuelle ;
  • Au besoin, un bon de transport ;
  • Une lettre de liaison pour le médecin traitant ou spécialiste (sauf refus de la part du patient) : elle comporte notamment les conclusions de l’hospitalisation, les résultats des derniers examens et les prescriptions. Elle est également transmise, avec les informations sur les soins en cours, à l’équipe de la structure en cas de transfert. La lettre de liaison peut être intégrée au dossier médical partagé du patient.

Rétrocession des médicaments

Certains médicaments ne sont pas délivrés en pharmacie de ville.
Le patient est alors orienté vers la pharmacie hospitalière pour retirer ses médicaments.
Contact : Pharmacie du site des hôpitaux de Brabois, secteur des rétrocessions - 03 83 15 44 65

Transport

Véhicule personnel, transport en commun, transport assis professionnalisé (taxi conventionné ou véhicule sanitaire léger), ambulance : le mode de transport est adapté à l’état de santé et au niveau d’autonomie du patient. Il est prescrit par le médecin.
En cas de sortie des urgences, la prise en charge des frais de transport n’est pas systématique. Elle fait l'objet d'une évaluation médicale tenant compte de l’état de santé et des besoins du patient.
Pour être remboursé par l'assurance maladie, respecter le mode de transport prescrit.

Formalités

  • Réalisées par le patient, un proche, la personne de confiance... ;
  • Penser à récupérer les objets de valeur confiés au bureau des admissions ;
  • Se renseigner sur un éventuel reste à payer.

Documents à consulter